Vaccination en oncologie (4) : et chez les patients en rémission ?

02:07
22/11/2016

Chez les malades en rémission, un rappel DTP doit être réalisé environ 3 mois après la fin du traitement anticancéreux. On procèdera en outre à une vaccination contre les pneumocoques et les virus de l'hépatite A ou B chez les individus à risque. Après un délai de six mois à un an, les vaccins vivants peuvent être administrés, chez les patients NON immunodéprimés.

Les personnes ayant bénéficié d'une greffe de cellules souches hématopoïétiques (GCSH) doivent quant à elles  bénéficier d'un schéma vaccinal complet, comme on le ferait chez un enfant naïf de tout vaccin. 
Intervenant(s) : Dr Benjamin WYPLOSZ
Spécialité(s) : InfectiologieOncologieVaccinologie
Thématique(s) : Vaccination et oncologie
CancerDTPGCSHRémissionVaccinsWyplosz
Aucun document n'est associé à cette vidéo
Aucun commentaire n'est associé à cette vidéo

ACTUALITÉS EDIMARK